5ème Conférence Internationale sur les Femmes et le Transport - Construire les ponts
14-16 avr. 2014 Paris - La Défense (France)

Thématiques > Thèmatiques

3 axes transversaux seront étudiés:

  • La question du genre dans la recherche;

  • Traduire les résultats de recherche en actions et en politiques des transports;

  • Réduire l'écart entre les pays développés et les pays en développement, dans le respect de la question de la femme dans les transports. 


1) Politique de transport, déplacement et mobilité

Présidente: Maryvonne Plessis-Fraissard (MPF Consult)

Ce pilier concerne, dans le secteur des transports, l’impact des politiques et des régulations sur la problématique « homme-femme» dans les activités de recherche, les investissements et la provision de services. La compréhension des types de déplacement et de la mobilité, est indispensable au développement de politiques basées sur une analyse scientifique, et répondant à la problématique "homme-femme". La situation socio-économique des femmes varie largement d’un pays et d’une région à l’autre, en particulier en ce qui concerne la capacité financière, les types d’activités et de déplacements, et les besoins particuliers.  Une connaissance appropriée, le suivi et l’évaluation, et la mise en œuvre de politiques et régulations incitant à des pratiques justes, sont les éléments nécessaires à une politique des transports attentive à la problématique « homme-femme », servant également les femmes et les hommes.  De façon idéale, les politiques devraient assurer un environnement permettant un partage équitable, à la fois des bénéfices de la mobilité et de la participation à la création de richesse dans le secteur, entre les femmes et les hommes. Le développement et la mise en application de politiques réussies profiteront du partage d’expériences nationales venues du monde entier.

2) Santé, sécurité et sûreté de la personne

Présidente: Marie-Axelle Granié (IFSTTAR)

La question clé de ce pilier concerne la prise en compte du genre dans les problématiques de sécurité, de santé et de sûreté dans les transports et les politiques associées et les écarts entre pays à faibles, moyens et forts revenus. Des propositions de communications sont attendues sur l’influence du genre sur les types d’accidents dans lesquels les hommes et les femmes sont impliqués, les types de blessures auxquels ils sont confrontés, les conséquences des transports sur leur santé et leur bien-être, leurs attitudes et comportements concernant la sécurité et la sûreté dans les transports. Sur ces différentes thématiques, les communications peuvent également analyser si, et comment, les politiques concernant la sécurité, la sûreté et la santé prennent en compte les différences et les spécificités de genre. De plus, des propositions sont attendues sur les effets culturels, économiques et géographiques sur la sécurité, la sûreté et la santé des hommes et des femmes dans les transports. En particulier, sont bienvenues les communications sur les possibilités et problématiques de transferts entre pays des bonnes pratiques concernant l’égalité de genre dans la sécurité, la sûreté et la santé dans les transports.

3) Mobilité durable 

Président: Owen Waygood (Université Laval)

Les trois piliers du développement durable sont liés à des considérations économiques, sociétales et environnementales. En outre, si un pays peut travailler à rendre ses transports plus respectueux de l'environnement, un autre peut avoir besoin de donner la priorité à la durabilité économique ou sociale. De plus, les modifications apportées à l'environnement construit (utilisation des terres et des infrastructures de transport) pour améliorer un aspect peut nuire à un autre. Il y a un énorme ensemble de questions dans ces trois domaines qui pourraient avoir des impacts différents les hommes et les femmes, ce qui demande des travaux de recherche sur des sujets aussi importants.

4) Impact de la mobilité sur l'activité professionnelle et impact de l'activité professionnelle sur la mobilité

Président: Reinhard Gressel (IFSTTAR)

La mobilité et les activités professionnelles interagissent à des échelles différentes qui peuvent être classées de la façon suivante :

1/ Des actifs(ves)qui ont besoin de mobilité pour accéder à leur lieu de travail; 2/ Des professionnels(lles) mobiles, c'est à dire des actifs(ves) qui travaillent dans des lieux variables; 3/ Des professionnels(lles) du transport qui travaillent dans des métiers itinérants ou sédentaires dans le secteur du transport des personnes et des biens.

Dans le domaine des études de genre, la participation des femmes dans la conception et la mise en œuvre de politiques de transport, la part des femmes dans les entreprises du secteur du transport ont peu fait objet d'investigations. Ce qui est attendu dans cette partie sont des recherches sur des activités professionnelles (ou toute autre activité de création de valeur) en rapport avec le transport et la mobilité dans un monde où les emplois sont largement dominés par les hommes. Enfin la participation des femmes dans la recherche transport doit être prise en considération.


Téléchargez l'Appel à communications.

Personnes connectées : 2 Flux RSS